Alberta Feretti et la féminité retrouvée

Dans l’univers de la création de mode, si l’on regarde les parcours de ceux qui nous inspirent le plus, on décèle plus ou moins deux voies distinctes: d’un coté les enfants génies qui font leurs preuves dans les écoles de mode réputées , et de l’autre coté les entrepreneurs pragmatiques qui trouvent instinctivement la clé de succès. Alberta Feretti est une représentante très convaincante de la deuxième voie.

Fille d’une couturière, elle ouvre son magasin de vêtements à 18 ans et lance sa propre marque de prêt-à-porter à 24 ans. Sans attendre un diplôme pour se lancer, elle mise sur l’expérience de sa mère et sur son flair. Depuis, elle ne cesse de développer sa marque, lance une deuxième ligne, Philosophy, et ouvre  des boutiques dans le monde entier.

Ses silhouettes glam, sensuelles et poétiques seraient destinées au tapis rouge. Néanmoins, son dernier défilé de Milan est un condensé de simplicité, féminité et raffinement rarement atteint. Les robes pourraient être portées telles quelles par une femme décontractée et distinguée à la fois. C’est pour moi l’ingrédient essentiel d’un style intemporel.

Mais voyons quels ont été les points forts de son dernier défilé (les photos proviennent de vogue.fr):

Les premières models drapés de blanc et incrustés des broderies semblent descendre d’un tableau de Frida Khalo. Rien de conceptuel ou de très sophistiqué, mais on a envie de toutes ces robes pour le printemps prochain.

AF1
AF2

Les robes à larges bandes de couleurs sont ultra-mettables et raffinées sans être guindées.
AF16
AF20

Les robes noires en crochet, dentelle et organza pourraient figurer éternellement dans le vestiaire d’une Parisienne, d’une Chinoise, d’une New-Yorkaise ou d’une Italienne. Quelque chose d’essentiel et d’accompli.
AF31
AF33

Le soir, la femme Alberta Feretti se transforme en naïade colorée, mystérieuse et vivante. Elle peut danser, marcher, se mouvoir sans soucis; sa robe est comme une deuxième peau.
AF44
AF46

La coiffure et le maquillage sont en accord avec l’essence de la marque: éthérées, poétiques et humblement simples.

Et vous, vous en pensez quoi de son style? Avez vous eu des coups de cœur pendant la fashion week de Milan? Vous pouvez retrouvez tous mes looks préférés de New York, Londres et Milan sur Pinterest.

Facebooktwittergoogle_pluspinteresttumblr

2 thoughts on “Alberta Feretti et la féminité retrouvée

  1. C’est vraiment très beau élégant et mettable enfin je veux bien tout mettre . Je suis assez consternée par la silhouette du modèle quelle maigreur !

    • c’est un peu le cas dans beaucoup de défilés, les modèles sont assez maigres, à force de regarder beaucoup, mon œil c’est un peu habitué, je ne vois que les vêtements maintenant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *