Pant6

Dessiner le patron d’un pantalon sur mesure (2/2)

Une fois que vous avez fini la partie la plus difficile montrée dans un post précédent, vous pouvez passer à l’étape suivante: ajouter les plis et les valeurs d’aisance.

Mais avant même de penser aux plis, il y a un petit détail à vérifier: le tour des cuisses. Vous avez bien remarqué que la construction du patron prend en compte surtout le tour de bassin. Mais, si vous avez des cuisses développées, il se peut que la largeur obtenue d’après les calculs (la valeur théorique) soient insuffisante. C’est pour cette raison qu’il faut mesurer le tour de chaque cuisse et le comparer à la valeur du patron (en vert sur la figure 1).

Pant1

Si la mesure réelle dépasse la mesure théorique de moins de 3 cm, on ajuste le patron comme ceci (en bleu sur la figure 1):

  • on écarte la ligne de coté intérieure du pantalon à partir de la fourche (sur le devant et le dos)
  • on écarte la ligne extérieure du pantalon à partir du bassin (sur le dos)

Si la mesure réelle dépasse la mesure théorique de plus de 3 cm, on ajuste le patron comme ceci (en rouge sur la figure 2):

  • on augmente l’enfourchure et on écarte la ligne intérieure du pantalon (sur le devant et le dos)
  • on décreuse la courbe d’enfourchure (sur le devant)

Pant2

Une fois votre patron rectifié, vous pouvez passer à l’étape des plis.

Pour ajouter des pinces à la taille, il faut d’abord calculer la valeur à absorber = tour de bassin – tour de taille. Cette valeur est à repartir comme ceci:

Valeur à absorber = 2 x pinces dos + 2 x pinces coté + 2 x pinces devant + 1 pince milieu devant

Ceci est une formule plutôt générale et il faudrait l’adapter à votre morphologie:

Si vous avez une taille fine et de belles hanches, vous pouvez créer plusieurs pinces devant et derrière, en sachant que plus on s’approche des cotés, plus la valeur des pinces sera faible. Si, au contraire, la différence entre votre tour de taille et vos hanches n’est pas très importante (moins de 15 cm), vous pouvez éviter les pinces devant. La valeur d’une pince devant ne doit pas dépasser 2 cm. Les pinces devant sont créées sur la ligne centrale et ensuite vers les cotés, à mi-distance entre la ligne centrale et la ligne de coté (figure 3).

Pant3

Si vous êtes plutôt cambrée, et avez un ventre plat, il faudra ajouter une plus grande valeur aux pinces du dos. La valeur d’une pince dos ne doit pas dépasser 2.5 cm. Si vous voulez absorber plus que ces 2.5cm, il faudra créer plusieurs pinces dos, à respectivement un tiers et deux tiers de la largeur à partir de la ligne de coté (figure 3).

Si vous avez du ventre, il faudra abaisser la ligne de taille devant, et augmenter la pince du milieu devant. La valeur de cette pince est de 1 à 1.5 cm et on doit la fixer définitivement au moment de l’essayage (figure 4).

Pant4

La pince de coté dos à été fixée à 1.5 cm pendant la construction du patron. Elle doit avoir la même valeur et la même forme que la pince coté devant (en rouge). Si vous devez absorber encore plus sur les cotés, modifiez d’abord la ligne de coté dos puis décalquez en miroir cette nouvelle ligne sur le coté devant (en bleu sur la figure 5).

Pant5

Le patron que vous venez de créer est le patron de base et vous devez le garder précieusement pour vos futures modèles de pantalons.

Si vous voulez déjà le tester (c’est fortement recommandé), il faudra ajouter les valeurs d’aisance minimales et couper ensuite ce patron dans une toile de coton pour faire les derniers ajustements sur votre corps, ajustements que j’ai décris ici.

Voici donc à titre indicatif les ajustements minimaux à rajouter à votre pantalon de base (figure 6):

  • élargissement du tour de taille = 2 cm. Comme le patron est construit par quart (deux devant et deux dos), il faudrait ajouter 2/4 = 0.5 cm sur chaque coté
  • élargissement du tour de bassin = 4 cm. Ajoutez 1 cm au niveau du bassin sur chaque coté
  • baissez le montant de 1.5 cm sur le devant et le dos
  • élargissement du tour de genoux = 4 cm. Ajoutez 1 cm au niveau du genoux sur chaque coté

Pant6

En fonction du modèle choisi, modifiez les valeurs d’aisance et tenez compte du tissu employé (extensible, léger ou lourd).

Vous avez maintenant les éléments nécessaires pour créer vos pantalons sur mesure. N’hésitez pas à me faire un retour sur cette méthode, extraite du livre de Teresa Gilewska, « Le modélisme de mode, volume 2″. Sur ce, faites de beaux pantalons.

facebooktwittergoogle_pluspinteresttumblr

12 réflexions au sujet de « Dessiner le patron d’un pantalon sur mesure (2/2) »

  1. Je ne sais comment vous manifester mon enthousiasme et mes remerciements pour les tutoriels et les conseils que vous mettez à disposition de vos lectrices ! Que de temps passé !
    Votre publication de construction d’un patron de pantalon est un encouragement à me lancer. Je vais suivre scrupuleusement vos directives pour faire le patron et réaliser une toile de coton avant d’utiliser un tissu plus coûteux comme vous le préconisez.
    Merci mille fois
    Danielle

    1. je sais que mes tutos ont l’air complexe mais une fois que votre patron est bon vous pouvez l’utilisent autant des fois que vous voulez

  2. Je vous remercie bcp pour ce magnifique tutoriel ,une vraie leçon de corsage facile à comprendre grace à ta façon simplifiée d’explication.

  3. Je suis auteur de livre qui à servi comme un support pour expliqué la technique de la construction de patron de base de pantalon – T. Gilewska
    Bon jour tout le monde,
    Il y a une petite erreur dans le tracé de patron ; croquis 1 et 6
    L’enfourche (sur la ligne de montant) est abaissé seulement sur le dos de 1,5 à 2,5cm – jamais sur le devant. Ce décalage des longueurs du dos et du devant entre la ligne montant et la ligne des genoux forme une aisance des cuisses.
    Le montage : cette différence des longueurs est facilement absorbée, car les deux bords d’entre jambes sont coupés sur certaines inclinaisons (faux biais).
    Teresa Gilewska
    http://www.formation-de-mode.com
    formode@live.fr

    1. Bonjour Teresa Gilewska et soyez la bienvenue sur mon blog. Je me suis servie de votre méthode pour commencer à patronner et je doit dire que vos livres sont très claires pour les débutants.
      En ce concerne l’erreur, je déduis que vous parlez de la figure 6 (et non pas la figure 1) qui représente l’élargissement. Je viens de vérifier dans votre livre, vous parlez d’un abaissement de l’enfourche dos ET devant. Il s’agit dans ce cas la d’une erreur dans votre livre? Dans ce cas, il serait effectivement utile de le préciser.

      1. Bonjour, je rencontre un soucis au niveau de la construction des pinces. J’ai 17 cm en tout a absorber mais je n’arrive pas a les repartir correctement, tout est un peu embrouille dans ma tête. Pourriez vous m’aider a les repartir au mieux (en sachant que j’ai une bedaine :-) ) et quelle longueur pour les pinces?

        1. le mieux c’est de faire des essayages avec une toile. prenons par exemple 2*4 cm (dans le dos) + 2*3 (sur les cotés) et 2*1,5 (sur le devant), ça nous fait un total de 17 cm. vous verrez avec la toile par la suite s’il faut mettre plus devant ou sur les cotés

          1. Merci pour votre réponse qui m’éclaire je vais tester ça‚ et bien sur je ferais une toile avant d’aller plus loin.

  4. Bon jour,
    En faite, d’après de visualiser ,,à la loupe’’ vos dessins, j’ai constaté que , c’est vrais, il n’y a pas d’erreur. Par contre pour que la construction soit plus lisible et compréhensible il faut un peu plus des précisions soit sur les dessins, soit dans les explications, car au premier coup d’œil ce n’est pas très claire.
    c’est le dessin en haut de cette page (sans aucune explication) qui me déconcentré
    Bravo à vous, vous savez se défendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>