Donner de l’aisance au patron du buste

Si vous avez déjà réalisé le patron de base du corsage, vous vous êtes sans doute rendues compte que ce patron n’est pas à utiliser tel quel, qu’il faut le tester et rajouter de l’aisance pour pouvoir bouger dedans. Ce que nous allons voir dans ce post.

La méthode de construction du patron de base du buste que je vous ai présentée est extraite du livre de modélisme de Teresa Gilewska. Ce patron est réalisé d’après les mesures exactes de votre corps.

Une fois ce patron fini, il faut réaliser une toile, histoire de vérifier que les lignes horizontales (tailles, hanches, emmanchure, poitrine), verticales et obliques (pinces) tombent au bon endroit.

Il se peut que vous soyez très cambrée, ou que vous ayez une poitrine généreuse, ou des épaules tombantes ou un dos voûté, votre buste peut présenter des asymétries… La toile permet justement de corriger le patron théorique, et ainsi d’avoir une base de travail correcte pour la suite. Cette toile est très serrée sur vous comme un justaucorps et je vous conseille donc de mettre un zip sur le milieu devant pour pouvoir la fermer. Il est aussi souhaitable d’ avoir quelqu’un qui corrige la toile dans le dos. Une fois votre toile ajustée, rapportez les modifications sur votre patron de base.

Concernant l’aisance à rajouter, il faut tenir compte de votre modèle final.
Dans les dessins suivants, l’aisance rajoutée est minimale, c’est-à-dire que vous allez obtenir un patron pour vêtement ajusté.

Voici les mesures minimales telles qu’elles sont présentées dans le livre de Gilewska «Le modélisme de mode, volume 1».

aisancePour ceci il faut:

  • élargir l’encolure de 0,5 cm sur le dos et le devant
  • descendre l’encolure devant de 0,5 cm
  • allonger la ligne d’épaule de 0,5 cm
  • élargir la ligne de carrure de 1 cm dans le dos et 0,75cm sur le devant
  • élargir l’emmanchure de 2 cm
  • descendre la ligne d’emmanchure de 2,5 cm
  • élargir la ligne de taille de 1 cm
  • élargir la ligne de hanches de 1 cm

L’aisance à rajouter dépend du vêtement que vous voulez réaliser. Si ce vêtement est beaucoup plus large qu’un modèle ajustée, notez le tour de poitrine, de taille et de hanches que vous voulez obtenir. Divisez la différence entre les mesures souhaités et les mesures réelles de votre corps par 4 et rajoutez les chiffres obtenus sur le patron sans aisance du demi-devant et demi-dos.

Si vous voulez avoir des emmanchures très larges, il faut descendre la ligne d’emmanchure.

Si vous voulez mettre des épaulettes à votre veste ou manteau, il faut remonter et rallonger la ligne d’épaule de 1 cm.

Votre patron du buste est alors fini. Gardez toutes les versions de vos patrons et n’oubliez pas de marquer la date et les détails (ainsi qu’un patron sans aisance).

J’espère que vous avez trouvé ce post utile et n’hésitez pas à me faire un retour sur cette méthode.

Facebooktwittergoogle_pluspinteresttumblr

13 thoughts on “Donner de l’aisance au patron du buste

  1. Bonjour

    Auriez-vous la gentillesse de me confirmer l’ordre des étapes suivantes :
    1) construire son patron de base (avec pinces)
    2) reproduire son patron de base pour effectuer les étapes suivantes
    3) y ajouter les mesures d’aisance
    3) y déplacer les pinces (ex : suppression pince poitrine pour une pince côté et une pince taille)
    4) retracer son patron définitif pour effectuer les étapes suivantes. Je crois d’ailleurs qu’on parle désormais de patron de couture et non plus de patron de base ?
    5) à partir des patrons définitifs , c-ad-, avec aisance et déplacement de pinces, calculer la profondeur et l’emmanchure pour la future manche en réunissant les patrons au point de l’emmanchure. Les lignes doivent être à la même hauteur.
    6) Tracer le patron de la manche de base

    J’espère que vous pourrez me répondre.

  2. J’ai omis de vous demander une précision pour l’étape 5, relevé des mesures d’emmanchure, pouvez-vous me confirmer que cette étape se fait avec les pinces fermées (ex : pince côté).

    Je suis confuse de vous poser toutes ces questions, mais je débute et j’ai heureusement Internet pour m’aider, enfin des personnes comme vous !

    Merci pour transmettre votre savoir-faire.

    • Bonjour Lulucoud, vos étapes sont presque exactes, je déplacerais les pinces avant de rajouter l’aisance. Et oui, pour relever les mesures de l’emmanchure, il faut fermer la pince de l’emmanchure. J’espère que ma réponse vus a été utile

  3. Merci beaucoup pour votre réponse qui m’a été utile. J’aimerais une petite précision par rapport aux déplacement des pinces. Pourquoi faut-il les déplacer avant de rajouter l’aisance ? Je ne comprends pas l’intérêt?
    A très vite
    Bien à vous 🙂

    • Il est préférable de construire la forme finale du vêtement avant de rajouter de l’aisance. C’est la méthode de travail conseillée par l’auteur du livre duquel je me suis inspirée. Libre à vous d’essayer votre propre méthode à vous, mais quand on commence le patronage, mieux vaut se tenir à une méthode vérifiée.

  4. bonjour
    lorsque l’on crée un vêtements d’après ce patron de base faut t’il fermer les pinces sur le patron de base ou les laisser ouvertes au moment de reporter sur le tissu?
    merci d’avance
    Nelly

    • Bonjour Nelly, si l’on veit créer des pinces sur le patron de base, on doit les laisser ouvertes quand on les trace sur le tissu, sinon elles ne servent à rien

  5. bonjour
    au secours je bloque au niveau de l élargissement du patron de base je ne comprends pas comment les calculer et comment les repandre ??
    auriez un tuto d explication sil vous plait ?

  6. Bonjour,
    moi aussi j’aurais aimé quelques précisions chronologiques s’il vous plait
    une fois qu’on a réalisé le patron de base (avec pinces déplacées) et la manche de base, que fait-on ?
    – on fait une toile pour vérifier ce patron de base
    ou
    – on ajouter les valeurs d’aisance et ensuite on fait sa première toile de vérification…

    j’ai presque fini le buste grâce à vous !!!! je m’attaque aux manches…

    merci pour ce blog très très bien fait

    • Bonjour Nathalie, vous pouvez faire l’un ou l’autre, mais il est plus confortable de tester la toile avec l’aisance

  7. Je débute en couture je suis très contente de trouver votre site
    voulez vous m explique C quoi le déplacement des pinces

  8. Bonjour,

    Merci pour ce tuto, c’est très clair. Mais j’aimerais savoir si ces valeurs d’aisance seront les mêmes pour les vêtements des enfants ?
    Merci d’avance pour votre reponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *