La robe en maille

Si des fois vous vous êtes aventurés sur ma page Facebook ou dans mes tableaux Pinterest, vous avez sans doute remarqué que la maille est devenue une inspiration majeure depuis quelques semaines, voir depuis que le temps froid et humide s’est abattu sur Paris.

Je sais tricoter mais je n’ai pas la patience de finir un pull donc je choisis la solution de facilité: coudre un tissu en maille. Le couper et l’assembler comme bon me semble. Cette maille tubulaire m’a tout de suite rappelé des images de mousse de vanille et de tricots d’enfant. De mon enfance. Ce tissu est ma madeleine de Proust, qui fait ressurgir des souvenirs d’école et de collants tricotés qu’on portait sous l’uniforme.

Je l’ai acheté sans même réfléchir un instant. 2 mètres 10 euros. Et me voila chez moi avec cette magnifique matière, douce et chaude que je peux transformer à souhait.

Premièrement une robe trois trous. J’y ai cousu des bandes horizontales pour jouer la rupture avec ses lignes verticales.
Ensuite un pull aux épaules en volutes, pour rajouter des volumes et du panache.

Voici la robe prise en photos quand la météo était favorable:

IMG_1884

IMG_1763

Et voici le pull porté avec la robe et des chaussettes hautes dans le même esprit.

IMG_2765

IMG_2779

IMG_2787

IMG_2803

IMG_2817

IMG_2841

IMG_2845

Et vous, quel est votre tissu Proustien?

Facebooktwittergoogle_pluspinteresttumblr

2 thoughts on “La robe en maille

    • en effet, la monochromie nous épargne beaucoup de prises de tête et c’est toujours jolie quand ce n’est pas du noir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *