Le patron de base d’un corsage en maille ou jersey

La bonne nouvelle quand on travaille la maille c’est que les patrons sont nettement plus simples que pour un tissu non-extensible. Moins de pinces, voire pas du tout. Néanmoins, pour réaliser un vêtement sur mesure, il vous faudrait encore attraper vos crayons, la calculette et le perroquet de couture.

Voici comment on peut réaliser simplement le patron d’un corsage en jersey. Le dos et le devant se font en même temps.

On suppose que vous avez déjà pris les mesures suivantes: tour de taille, tour de poitrine, tour de bassin, hauteur de bassin, carrure devant, carrure dos, tour d’encolure, longueur d’épaule, longueur taille devant et longueur taille dos.

On trace une ligne verticale XY qui représente le milieu devant et dos. Sur cette droite on place les points suivants:
AB = hauteur de bassin
BE = longueur taille devant
BF = longueur taille dos
BC = ½ BE
CD = ½ CE

Tracez ensuite les perpendiculaires suivantes sur la droite XY:
BB1 = ¼ tour de taille
AA1 = ¼ tour de bassin
CC1 = ¼ tour de poitrine
DD1 = ½ carrure devant
DD2 = ½ carrure dos

Jersey1

Pour dessiner la courbe d’encolure devant, tracez deux perpendiculaires EG = GH= 1/6 tour d’encolure. Sur la bissectrice EG/GH, portez 2.5 cm et tracez la courbe au pistolet en respectant une platitude de 1.5 cm pour le milieu devant.

Tracez l’horizontale FI. Sur la bissectrice FI/IH portez 2.3 cm et tracez au pistolet la courbe d’encolure dos HF en respectant une platitude de 3 cm pour le milieu dos.

Ajoutez un point J. GJ = 1/3 GH. A partir de J, tracez une horizontale JK de telle manière que HK = longueur d’épaule.

Jersey2

Tracez au pistolet la ligne de coté: A1B1
Un dernier calcul pour la route:
B1C2 = (longueur taille devant + longueur taille dos)/4 + 2.5 cm
Joignez B1C2 en passant par C1.

Au pistolet, tracez la courbe d’emmanchure devant KD1C2 et la courbe d’emmanchure dos KD2C2 et respectez une platitude de 1.5 cm pour le devant et 1 cm pour le dos à partir de C2.

Jersey3

Voila, votre patron est ainsi terminé. Vous n’avez pas besoin de rajouter les mesures d’aisance, le jersey se détend déjà pas mal. Essayez votre patron et modifiez les courbes d’emmanchures si besoin.

C’est une méthode reprise du livre de patronage de Teresa Gilewska. J’ai juste modifié la courbe d’encolure dos, car selon la méthode du livre, elle ne tombait pas juste.

Il faut faire attention à l’élasticité de votre tissu. Pour valider ce patron, ne choisissez pas un tissu trop peu cher, il aura la tendance à se déformer beaucoup. J’adore le jersey de laine, un peu plus cher mais qui a une bonne tenue.

Alors, ça vous parait compliqué?

Facebooktwittergoogle_pluspinteresttumblr

16 thoughts on “Le patron de base d’un corsage en maille ou jersey

  1. Je suis justement en train de faire ce patronage avec le livre de Teresa Gilewska mais je ne comprends pas pourquoi le point E est en dessous de F alors que normalement la longueur devant est plus importante que la longueur dos.
    Si vous pouvez m’éclairer sur ce point ce serait avec grand plaisir!

    • alors voila ce que je comprends moi: les points E et F représentent l’extrémité du décolleté devant et derrière et comme devant l’encolure est plus profonde que sur le dos, le point E est en dessous de F. Maintenant, vous avez raison sur la longueur devant et dos, mais cette différence est assez petite finalement, donc pour les tissus extensibles, on préfère peut-être simplifier et considérer que c’est la même. Avez-vous fait un patron avec cette méthode? si le patron vous va, c’est l’essentiel

  2. je viens d’acheter le livre « Coupe à plate de Teresa Gilewska ». Si je comprends bien la démarche, il faut construire le patron de base d’après le relevé de nos mensurations. A partir de ce patron de base, il faut ajouter l’aisance pour obtenir les patrons des vêtements. Ma question est: comment se calcule l’aisance à ajouter ? cette aisance est forcément différente selon l’épaisseur du tissu, la présence d’une doublure,… y a-t-il une règle mathématique ou bien une base avec des valeurs standard ? merci de votre réponse. NB: votre blog est très intéressant

  3. Je me suis lancée dans le patronage et j’aimerai tenter un tissu extensible.
    Le patron de base est effectivement plus simple.
    Mon problème maintenant est : comment le transformer? Par exemple pour faire un col V, un col rond…
    Quelles sont les « techniques » pour transformer un patron de base?
    Merci pour votre réponse!

    • J’essaie justement de traiter des altérations du patron de base mais (le col châle par exemple) mais pas encore pour les tissus extensibles, mais ça va venir

  4. Je ne comprend pas du tout à quoi correspondent les platitudes!^^’ Pourriez vous m’expliquer svp?

  5. Intéressant ! J’ai maintenant quelques jersey qu’il faudrait que je commence à apprivoiser. Merci

  6. Bonjour. Quelqu’un pourrait m’expliquer la partie « Tracez au pistolet la ligne de coté: A1B1
    Un dernier calcul pour la route:
    B1C2 = (longueur taille devant + longueur taille dos)/4 + 2.5 cm
    Joignez B1C2 en passant par C1 »
    Je ne comprend pas pour placer c2

  7. Bonjour,

    Merci pour ces explications. Je voudrais me faire une robe en maille.
    Lorsque l’on prend nos mesures, faut-il les réduire un peu à cause de l’élasticité du tissu pour que la robe soit bien ajustée ? J’ai entendu parler de coefficient d’élasticité à appliquer, mais je ne sais pas s’il faut l’utiliser dans ce cas.
    Je vous remercie d’avance pour votre aide.
    Cordialement
    Céline

    • Bonjour Celine, si vous coupez votre patron comme expliqué sans ajouter de l’aisance, normalement vous n’aurez pas besoin de rétrécir. j’ai lu également qu’il y avait un coefficient d’élasticité à appliquer mais déjà il faut le trouver (pas facile quand on achète pas en ligne) et ensuite il faut adapter le patron en traçant des lignes vers tous les coins, ça me semblait assez fastidieux, du coup j’ai préféré faire sans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *