Le patron du pantalon à plis

Cela ne vous a pas échappée, sauf si vous avez vécus reclus ou très confinés pendant quelques années avant tout le monde, les pantalons à plis font leur retour en force dans la garde-robe.

Puisque trouver un pantalon à plis digne de ce nom n’est pas une mince affaire, je m’attelle de suite aux explications pour le réaliser chez vous, selon vos mesures.

1. Dessinez le patron de base d’un pantalon de ville selon vos mesures, sans élargissements. Pour cela, nous allons remonter le temps et visiter un post d’il y a 7 ans et qui, oh bonheur, est toujours en ligne, malgré les incendies de toutes sortes. A cette époque, j’avais une faible pour les crayons et les stylos, depuis je suis guérie, je fais les dessins sur l’ordinateur directement.

2. Ajoutez les élargissements ci-dessous. Sur ce point, la fourchette des valeurs que je vous montre est purement indicative, vous pouvez la modifier. Il faut savoir que plus on descend une enfourchure, moins le pantalon est confortable dans l’amplitude des mouvements et qu’il faudrait par conséquent compenser en élargissant la jambe.

Voici les explications du livre ESMOD “Devenir modéliste”, volume 2.
2a) Élargissez l’enfourchure de 1,5 cm à 2,5 cm, ensuite descendez-la de 1,75 cm à 3 cm
2b) Sur la nouvelle ligne d’entrejambe, rajoutez min 1,5 cm, je dis minimum parce que ce n’est pas écrit dans le livre, c’est la valeur que moi j’ai rajoutée. Ne vous inquiétez, vous pouvez toujours rajouter plus, quitte à enlever une fois la toile du pantalon monté si vous trouvez que c’est trop large.
2c) Élargissez la taille sur le coté de 0,5 cm. Cela vous permet de respirer et de coudre facilement une ceinture
2d) Élargissez ou diminuez votre ligne de genou. Eh oui, vous pouvez aussi diminuer le patron de base mais faites attention à l’effet obtenu. Vous devez être capable de plier les genoux et de rester assis sans juguler votre circulation. Pensez ne pas en rajouter trop non plus car les plis vont également apporter de la largeur aux genoux. Comme vous pouvez le remarquer sur la figure, cette valeur élargissement est à repartir de deux coté du patron, sur le devant et sur le dos.
2e) Élargissez ou diminuez votre bas de pantalon selon le principe précédent.
2f) Retracez le nouveau patron en aplatissant le plus possibles les courbes pour ne pas créer des bosses. Vérifiez que la ligne de coté du devant est similaire à la ligne de coté du dos.

3. Sauf si vous êtes de ceux qui se jettent dans le travail comme des forcenés et je vous le déconseille, vous devez être capable à ce moment de savoir, à peu près mais mieux vaut être précis, si vous voulez faire un pli ou deux, et si ce sont des plis italiens (ouverture vers le coté) ou plis français (ouverture vers le milieu devant). Sinon c’est encore le moment de jeter un coup d’œil sur l’article de Louise Magazine.

4. Dessinez l’ouverture de votre poche car vous voulez bien me l’accorder, des pantalons à plis sans poche devant on n’en voit pas beaucoup et ce n’est pas un hasard, on est vite ridicule à ne pas savoir quoi faire de nos mains. Consultez le magnifique poste dédié, oui c’est par modestie que je ne cite pas l’auteur de ce tutoriel si bien fait.

5. Placez vos lignes de plis. Le premier pli est toujours sur la ligne du milieu devant dans l’axe du droit fil. S’il y a un 2ème plis, il sera entre le premier et l’ouverture de la poche, sur un axe parallèle au droit fil.

6. Une petite note que j’ai eu du mal à comprendre au début (le livre d’Esmod manque parfois de clarté ou des précisions) mais que j’ai fini par réaliser. Si vous faites des plis français, la distance entre votre ligne de pli et votre ouverture de poche (AB sur le dessin) doit être supérieure à la profondeur de votre pli + la valeur de couture retournée de l’entrée de poche. Sinon vous allez vous amuser avec plusieurs épaisseurs. A ce moment, vous êtes peut être amenés à modifier soit votre ouverture de poche soit votre profondeur de pli, allez-y tranquillement.

7. Coupez votre patron sur vos lignes de plis. Je sais, ça fait mal, mais c’est nécessaire. Seulement c’est en écartant vos morceaux de patrons que vous allez créer vos plis.

Pour un pantalon à un pli, vous allez écarter la fente du haut en bas. Le morceau b va pivoter sur le bas du pantalon

Pour un pantalon à deux plis, vous avez deux possibilités.
Soit vous pivotez le morceau b et ensuite le morceau c sur la ligne du bas du pantalon,

soit vous pivotez le morceau b sur la ligne du bas et le morceau c sur la ligne des genoux.

8. Le moment est venu de connaître votre profondeurs de plis. Si vous n’avez qu’un seul, prenez un chiffre entre 2 et 5 cm mais si le cœur vous dit, rajoutez encore, c’est vous qui payez le tissu après tout. Si vous avez deux plis, sachez que généralement la profondeur du deuxième pli est la moitié ou le tiers du premier.

9. Écartez la fente obtenue par la valeur de vos plis (la profondeur multipliée par deux) mais n’oubliez pas d’enlever la valeur de la pince devant. Puisque vous l’avez bien deviné, la pince devant est absorbée dans les plis.

Quelques exemples pour ne pas perdre complètement la tête.
Si vous avez un seul pli d’une profondeur de 4 cm, et une pince de 2,7cm, vous devez écartez la fente de 2*4 cm – 2,7 cm = 5,3 cm.

Si vous avez deux plis, le premier de 4 cm et le 2ème de 2 cm, et une pince de 2,7cm, vous devez écartez la première fente de 2*4 cm – 2,7 cm = 5,3 cm et la deuxième fente de 2*2 cm = 4 cm.

10. Redessinez le patron final en prenant en compte les fentes ainsi crées. Estompez les courbes de cotés, revoyez si besoin l’ouverture des poches, fermez les plis dans le sens prévu (italien ou français) sur la ligne du droit fil et redessinez la ligne de taille en prenant en compte ces fermetures.

Si vous êtes arrivés jusqu’ici vous méritez mes félicitations. Vous avez un patron de pantalon à plis, sur mesure. Il faudrait bien sûr, rajouter une braguette et une ceinture (on verra ça plus tard), les valeurs de couture, faire une toile, l’ajuster, mais ne boudez pas votre plaisir, vous êtes déjà modéliste et cela se fête.

C’est la méthode que j’ai utilisée pour mon pantalon à plis en laine que j’aime beaucoup. N’hésitez pas à essayer et à partagez votre expérience. A plusieurs, on va toujours plus loin.

Facebookpinteresttumblr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

fr_FRFrançais