Un autre blouson en tweed

Je n’ai pas été très productive cet hiver. Lassitude, manque d’idées, de place ou de besoin tout simplement. Pas très active sur le blog non plus, c’est comme si j’avais fermé les portes de l’appartement pour m’offrir un séjour au soleil de 3 mois. Quand on revient, on est un peu étonnée, car les plantes (vous) sont encore en vie. Vous me laissez toujours des commentaires, et ça me fait très plaisir, je m’efforcerai d’y repasser plus souvent.

Alors ce blouson est dans la lignée du celui de l’année dernière que j’ai beaucoup porté. J’ai acheté le tissu au même endroit, car j’étais très contente de la qualité. En plus, le choix est vaste. J’ai opté cette fois ci pour un Barleycorn bleu-marine. Afin de lui donner encore plus de chaleur et de tenue, j’ai cousu sur les pièces, avant des les assembler, une fine couche d’ouatiné. C’est magique, en plus, avec une doublure en fourrure, ce blouson est un vrai anti-gel.

Pour le modèle, j’ai fait simple, vous me connaissez, une coupe droite et assez large, un col chemisier bien élargi (et encore je me rends compte qu’il est un peu juste), des manches couture talon, des poches passepoilées et des fermetures brandebourg. C’est un blouson chouchou doudou, je le mettrais tous les jours, le seul inconvénient c’est la fourrure blanche qui risque de se salir très rapidement.

Je suis donc arrivée à la fin de l’hiver avec un blouson prévu depuis des mois. Mais avec le froid qui revient, je pourrais le porter encore quelques semaines. En continuant en même rythme, il faudrait que je me lance toute de suite dans les habits d’été si je veux vous montrer quelque chose à la bonne température. A bientôt alors.

Facebookpinteresttumblr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

fr_FRFrançais
fr_FRFrançais