Le patron d’une manche gigot

La manche gigot, comme son élégant nom l’indique, nous fait penser à la patte arrière d’un mouton… Par ces temps de froid et de pluie, cette référence culinaire pourrait nous réchauffer le cœur…

Cette manche est bouffante dans l’épaule et assez serrée vers le reste du bras. Son patron commence comme celui de la manche coudée que j’avais présentée la dernière fois (fig 1). Je vous suggère de mettre une deuxième feuille de patron en dessous du patron de la manche coudée avant de commencer (vous allez comprendre plus tard).

Vous allez tracer une ligne horizontale entre la ligne du coude et la ligne de l’émanchure à une distance que je vous laisse choisir vous-même. L’exercice n’est pas bien compliqué, il fait savoir qu’à partir de cette ligne, l’aspect bouffant commence, donc libre à vous de le descendre ou le remonter vers l’épaule. Dans le livre «Devenir modéliste» d’Esmod, l’indication est assez précise: 25cm à partir de la tête de manche. Moi, je dirais que c’est plutôt en fonction de votre longueur de bras. Sur cette ligne et parallèles au milieu de la manche FF’, tracez deux lignes verticales EE’ et GG’ qui seront à mi-distance entre le milieu de manche et les lignes précédemment dessinées DD’ et HH’ (fig 2).

Cherchez vos ciseaux, le travail de découpage va commencer. Vous allez donc couper au long de ces 5 lignes et écarter les morceaux de papier à distance égale et de 5 cm entre elles. (Fig 3). Jusqu’au là rien de bien compliqué, n’est-ce pas?

Maintenant, c’est la partie la plus drôle, car vous devez dessiner la nouvelle manche à partir de ces morceaux. Comme vous avez la 2ème feuille en dessous, c’est facile: épingler ou scotcher les morceaux écartés sur la feuille en dessous et tracez le nouveau contour. Vérifiez que le dessous de manche est respecté, AB=AC, d’un coté et de l’autre. Tracez en suivant la courbe des pièces extérieures et remonter la tête de manche de 6 cm (Fig 4). La nouvelle ligne d’emmanchure doit être bien parallèle à la ligne de coude, sinon corrigez. Pliez le patron ainsi obtenu sur le milieu de la manche et vérifiez que les deux lignes de dessous de manches correspondent parfaitement.

Personnellement j’aime bien cette manche, très féminine et surtout adaptée aux silhouettes minces car ça rajoute du volume. Et vous, quelle est votre manche préférée?

Facebookpinteresttumblr
This entry was posted in Patrons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *