Une jupe en soie

Cela faisait un moment que j’avais envie de coudre une jupe soyeuse, mais il me manquait le bon tissu et le bon modèle, c’est-à-dire l’essentiel.

Pour le tissu, j’ai tenté ma chance chez GeneralDiff, car je savais qu’ils destockent des fins de rouleaux haute couture, et bien, j’ai eu raison, j’ai trouvé du satin de soie vert émeraude, provenance Lanvin, comme j’ai rêvé, fluide et lourd en même temps.

Pour le modèle, j’avais une vague idée de ce que je voulais mais a contrario de ce que je prône par ici, je n’ai pas fait de toile avant. J’ai moulé simplement le tissu sur moi, même pas sur le mannequin, et portée par une confiance aveugle, je l’ai coupé en deux, en biais, pour avoir la souplesse et le tombé imaginé. Dans le dos, je me suis amusée à faire de plis et de superpositions pour absorber le surplus, et j’ai utilisé de boutons pressions et de boutons recouverts pour la fermeture.

J’ai pris de risques à couper directement comme ça, mais au final, le résultat me plaît assez. En revanche, je serais incapable de reproduire exactement le même modèle, et ceci est en soi un très bon argument pour ne pas faire comme moi.

Sur les quelques photos prises à la hâte entre deux rendez-vous, dans un escalier pas éclairé, avec un téléphone pas très cher, on ne voit pas tous les détails, mais vous avez au moins un aperçu de la silhouette, et peut être cela vous donnerait, à vous aussi, l’envie d’expérimenter avec de la soie.

Facebookpinteresttumblr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

fr_FRFrançais